English Español Deutsch Nerlandese Русский Português

Apprendrecoreen.com

Faits sur la langue coréenne. Vous trouverez d’autres ressources utiles concernant le coréen comme des mots, des écoles, de la littérature coréenne et plus encore

Faits

Parlé : en Corée

Région : Est Asiatique

Le coréen est parlé par plus de 72 millions de personnes vivant dans la péninsule coréenne. Bien qu’il diffère légèrement dans l’épellation, dans l’alphabet et dans le vocabulaire, le coréen est la langue officielle à la fois de la Corée du Sud et de la Corée du Nord. En dehors de la péninsule coréenne, il y a deux millions de gens en Chine qui ont le coréen comme leur première langue, deux autres millions aux États-Unis, 700 000 au Japon et 500 000 dans les régions russes du Kazakhstan et de l’Ouzbékistan.

La langue coréenne possède cinq dialectes majeurs en Corée du Sud et un en Corée du Nord. En dépit des différences géographiques et sociopolitiques des dialectes, le coréen est relativement homogène, étant mutuellement compréhensible parmi les locuteurs des différentes régions.

Total des locuteurs : 78 millions

Langue officielle de: la Corée du Nord et la Corée du Sud

Statistiques :
- Corée du Sud (47 000 000)
- Corée du Nord (20 000 000)
- Chine (1 920 597)
- États-Unis (800 000)
- Japon (670 000)
- Ouzbékistan (183 000)
- Russie (107 000)
- Kazakhstan (103 000)
- Arabie Saoudite (66 000)
- Canada (29 000)
- Kyrgyzstan (18 000)
- Allemagne (14 000)
- Tadjikistan (13 000)
- Paraguay (6 000)
- Singapour (5 200)
- Turkmenistan (3 493)
- Bahrain (?)
- Brunei (?)
- Guam (?)
- Mauritanie (?)
- Mongolie (?)
- Panama (?)
- Philippines (?)
- Thaïlande (?)

- Total (80 000 000)

Classification : Langue isolée

A l’origine écrit en "Hanja" (caractères chinois), le coréen est maintenant épelé en "Hangul", l’alphabet coréen. Le "Hangul" est constitué de 24 lettres - 14 consonnes et 10 voyelles – qui sont écrites en blocs de 2 à 5 caractères. A l’inverse du système d’écriture chinois (comprenant le "Kanji" japonais), le "Hangul" n’est pas un système idéographique. Les formes des lettres seules du "Hangul" étaient dessinées pour reproduire la morphologie de la langue, du palais et des dents. Un nombre de lettres jusqu’à cinq s’assemblent pour former une unité syllabique.